Rechercher
  • Eva

La différence

La différence est un caractère ou ensemble de caractères qui distingue une chose d'une autre, un être d'un autre. Mais alors où est le mal dans le fait d’être différent ?

« T’es bizarre. », « Tu n’as pas le droit de jouer avec nous », « Tu parles comme un bébé. », « Aller part on ne veut pas de toi. », « Non, tu n’en es pas capable. », « Tais-toi on ne comprends rien à ce que tu dis. », « T’es un cas désespéré » ...

Voilà une infime partie de ce que peut entendre mon petit frère, Antoine, depuis son plus jeune âge. Depuis son plus jeune âge, Antoine est rabaissé, humilié, dénigré. Depuis son plus jeune âge, Antoine est mis de côté par la société, car on le qualifie de « différent ». Depuis son plus jeune âge, Antoine grandit dans le rejet.

Les regards subjectifs, les paroles qui blessent, l’abandon. Etes-vous sûr au fond de vous de pouvoir supporter ce qu’Antoine endure ? Etes-vous sur qu’il est judicieux de lui faire subir un sentiment de rejet perpétuel ? Etes-vous sûr que lui faire ressentir qu’il n’est qu’un fardeau sois juste ? Tout simplement parce que vous en avez décidé ainsi ?

Antoine est autant que vous une petite étoile qui brille de mille feux et qui ne fais que de donner de l’amour et de la tendresse. Il aime chaque personne qu’il rencontre, peu importe ce qu’on a pu lui faire endurer, Antoine pardonne. Habitué à la dureté de notre sombre monde, il est plus fort qu’un roc et en même temps si doux et aimant.

Malheureusement, Antoine n’est qu’un cas sur plus d’un milliard d’autres cas dans le monde et dans la même situation que lui. Plus d’un milliard de la population mondiale subit le rejet permanent de la société. Considérés comme des malédictions dans certaines régions du monde, comme en Guinée ou encore comme les victimes de la colère de Dieu qui les dote d’incapacités à blâmer en Inde, les handicapés doivent endurer leur sort sans aucun droit de révolte.

Vous qui m’écoutez, est-ce normal qu’en France la loi qui protège « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » n’ai été adopté par le Parlement que le 11 février 2005 ? Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Les personnes handicapées ont le droit d’être égaux en droits et en chances seulement depuis 16 ans ?

Permettez-moi de vous dire cher auditoire que ma conclusion est formelle : nous n’avons pas fini de prendre conscience de ce que nous faisons subir à ces martyrs de l’idiotie humaine.

Alors, mesdames et messieurs, que vous dites-vous à cet instant précis ? Ne vous accablez pas avec le sentiment de culpabilité, car Antoine vous pardonnera vos fautes. Mais alors, agissez, car c’est avec votre soutiens, votre dévouement et votre solidarité que nous pourrons alors, tous être « différents ».

Cher auditoire, je voudrais finir mon intervention avec une seule phrase. Cette phrase de Johann Dizant, je vous demanderai de vous en souvenir et d’y réfléchir.

« La différence est un espoir pour l’humanité ».

Merci.



12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout